Source: https://www.bertha-dudde.org/fr/proclamation/1897

1897 La forme extérieure des Écrits - la Vérité intérieure

1941/04/25: livre 28

Ceux qui se déclarent pour Moi, deviendront dignes de la Parole intérieure. Et la Parole leur arrivera selon leur capacité d'accueil. Et donc vous ne devez pas douter ni vous tenir aussi dans le refus, tant que le sens de la Parole coïncide avec Ma Doctrine. Vous devez toujours vous dire que Je ne transmets pas aux hommes par Ma Parole autre chose que le Commandement de l'amour pour Moi et pour le prochain. Et dès que l’amour est enseigné, aucun autre que Moi-même peut être le Donateur de la Parole. Tous les autres doutes doivent se taire, mais Je laisse à chaque homme la liberté de la volonté. Je veux être toujours consulté pour un Conseil, lorsqu’il s’agit de prendre d’importantes décisions. Je laisse certes aux hommes leur volonté, même lorsqu’ils la tournent contre Moi. Mais lorsqu’il s’agit de répandre Ma Doctrine parmi l'humanité, Je dois aussi pourvoir faire que celle-ci soit offerte pure et non falsifiée. Et donc Je veux éliminer ce qui s’est insinué comme enseignement erroné et sur cela Je donne l'Éclaircissement, et cela d’une manière qui soit bien compréhensible. Mais l'homme, lorsqu’il accueille Ma Parole, y mélange ses propres sentiments et opinions, et Je ne le lui défends pas, pour ne pas forcer sa volonté. Et ainsi il écrit certes Ma Parole, c'est-à-dire que le contenu correspond entièrement à la Vérité, mais il revêt celle-ci d’une forme qui révèle sa perception. Et cette forme extérieure étonne souvent l'humanité et cela suffit pour mettre en doute la crédibilité de telles Révélations divines. Mais l'esprit ne prononce aucune non-vérité, lorsqu’il se manifeste au travers d’un homme, bien que les pensées de l'homme soient parfois erronées. Dès qu'il se confie à l’Action de l'Esprit divin, il est protégé de tout Écrit erroné. Plus le recevant peut maintenant s’abstenir de son propre jugement, moins il intervient dans le lever des Écrits, plus clairement résonnera en lui la Parole divine et la Parole arrivera sur la Terre comme Dieu Lui-Même le juge bon. Et donc l'homme doit chercher à s'exclure lui-même le plus possible, pour que Moi-même puisse M'exprimer, sans que l'humanité puisse émettre des doutes suite aux empêchements mis de la part de l'homme, parce que Je ne veux pas que des hommes croyants puissent être heurtés. Mais de toute façon quelque soit la forme, le contenu sera toujours intouchable, dès que la volonté de Me servir permet à l'esprit dans l'homme d’agir.

Amen