Source: https://www.bertha-dudde.org/fr/proclamation/1894

1894 Pensée confuse – la Grâce – l’incrédulité – la foi

1941/04/21: livre 28

L’explication des pensées confuses des hommes est à rechercher dans leur incrédulité. Lorsque les hommes suivent une orientation spirituelle qui peut être appelée totalement erronée par rapport à la pure Doctrine du Christ, c’est que leurs pensées ont été guidées dans l'erreur, et plus elles sont loin de la Vérité, plus lourdes sont les conséquences. Il est compréhensible que des pensées opposées à la Vérité doivent dévier de la juste foi, et préparer la terre à l’incrédulité. Donc l'homme mécréant ne pourra avoir aucune pensée claire mais il croira par intermittence c'est-à-dire qu’il tiendra pour Vrai une fois une chose et une fois une autre et ainsi le parcours de ses pensées sera confus. Il reconnaîtra difficilement ce qui est juste comme Vérité, et ainsi un tel état est peu satisfaisant, il n'apporte à l'homme aucun progrès spirituel, mais l'inquiète continuellement et le laisse de toute façon longtemps dans son opinion. Il passera au-delà de la pure Vérité, parce qu'il exclut Dieu. Il cherchera avec ses propres pensées, et avec sa force à sonder l'insaisissable, et ses pensées parcourront des voies erronées. Ou bien alors sa volonté pour la Vérité n'est pas grande, et elle ne peut pas lui être offerte, tandis que par contre la plus claire sagesse sera donnée à cet homme qui désire la connaissance pour son propre intérêt. Foi et incrédulité sont des prémisses opposées, pour pouvoir croire, l'homme doit être dans un rapport filial avec Dieu, il doit se donner sans réserve à l'éternelle Divinité, il doit se considérer lui-même comme petit et insignifiant et reconnaître dans la Divinité l’Être possédant la plus sublime Perfection et cela est la foi ! Mais le mécréant nie tout, il se considère intelligent et sage et donc inaccessible pour tout enseignement, il ne se soumettra jamais à un Être supérieur, parce qu'il nie Son Existence, car il est supérieur ! Et ainsi les prémisses sont absolument différentes : Les pensées d’un l'homme croyant sont claires et justes, tandis que celles d’un homme mécréant ne sont pas ordonnées et il ne peut arriver à aucune conclusion, parce qu'à un homme qui se sent supérieur il ne peut jamais être donné la clarté de l'esprit, parce qu'il ne prie pas pour la Grâce, et donc elle ne peut pas lui arriver. Mais sans la Grâce divine l'homme ne peut pas se trouver dans de justes pensées. Cependant souvent la volonté de l'homme est trop faible pour chercher l’aide de Dieu Lui-Même, et ainsi il marchera dans l'ignorance, et cela jusqu'à ce qu’il demande dans sa prière la clarté de l'esprit, et maintenant il attend humblement la Grâce divine.

Amen