Source: https://www.bertha-dudde.org/fr/proclamation/1879

1879 Avantage matériel de l'activité - sa juste utilisation

1941/04/07: livre 28

Ce qui contribue à l'augmentation de la matière, n’est pas nécessairement tourné contre la Volonté divine, pour autant que l'amour pour le prochain soit la force de poussée à l'activité terrestre. L'homme doit exécuter sa tâche terrestre, et cela lui procurera aussi un avantage matériel. Cela n'est pas tourné contre la Volonté divine, il est seulement important que maintenant le bien terrestre conquis soit bien utilisé. S'il a devant les yeux seulement son bien corporel, alors il se réjouira pour sa possession, mais avec cela il met en danger son âme. Mais si avec cela il adoucit la misère du prochain ou emploie son bien de sorte à offrir une aide corporelle ou spirituelle là où celle-ci est nécessaire, alors Dieu Lui-Même bénira et augmentera sa possession, parce que cela correspond à Sa Volonté. L'homme peut conquérir un incroyable avantage pour son âme lorsqu’il est actif sans arrêt toujours en vue du développement animique vers le Haut. Son activité terrestre est alors en même temps salvatrice, parce qu'elle est exécutée dans la juste connaissance. Alors la force maligne de l'au-delà n’est plus soutenue, mais affaiblie dans son action, tandis que la matière est libérée et une nouvelle forme est de nouveau possible pour le spirituel qui y demeurerait, mais la possession conquise est en même temps employée de façon à soulever de nouveau la misère terrestre. Le succès terrestre de l'activité terrestre doit toujours favoriser l’action dans l'amour, alors elle est voulue par Dieu, et l'activité sera bénie. Mais celui qui entend seulement à rendre supportable sa vie terrestre, qui travaille sans arrêt pour des avantages terrestres, qui n'aime que son propre moi et chez qui cet amour est la force de poussée pour l'activité terrestre, qui prend plaisir dans l’augmentation continuelle de ses possessions, augmente en même temps la force du malin, parce qu’il ne libère pas le spirituel non mûr de sa forme, mais il prolonge son état lié et le livre même à ces forces qui l'influencent désavantageusement en cherchant à augmenter la tendance matérielle, ce que l'homme a depuis longtemps dépassé. Alors l'homme se réjouit de sa possession et celle-ci ne contribue ni à sa Libération ni à la Libération du spirituel lié, mais lie à nouveau ce spirituel dans la matière au travers de ses avidités pour le bien terrestre.

Amen