Source: https://www.bertha-dudde.org/fr/proclamation/1853

1853 Aucun titre

1941/03/19: livre 28

Au regard de la misère spirituelle le Seigneur Lui-Même descend de nouveau sur la Terre pour aider l'humanité. Cela est une preuve de Son Amour infini et de Sa Miséricorde, Il ne laisse pas les hommes à leur destin, mais Il cherche à les sauver du pouvoir de l'ennemi. La foi dans ce fait est la première condition pour reconnaître la Parole reçue d'en haut comme Vérité. À celui à qui il manque cette foi, à celui-ci il ne peut être apporté aucune autre démonstration de la Vérité. Aussi cela est un signe du temps pour ceux qui combattent et qui veulent servir Dieu, s'ils refusent et jugent cette Parole. Il est enseigné l'Amour de Dieu, mais là où Il se manifeste, Il n'est pas reconnu. Les Mots des Saintes Écritures sont lus seulement avec l'entendement, mais pas avec le cœur, et leur interprétation s’écarte souvent totalement du vrai sens. Et lorsque Dieu a de la Compassion pour les hommes et veut guider leur esprit à la connaissance, Il se heurte contre une dure résistance, et l'Écoulement de Son Amour est dédaigné et refusé comme provenant du royaume des démons. Et ainsi Dieu veut toujours et toujours de nouveau Se révéler, la volonté de l'homme s’oppose à Son Amour, la volonté de l'homme annule l'efficacité de la Parole divine, parce que l'Amour de Dieu ne peut pas être imposé aux hommes, il doit être reconnu comme tel dans la libre volonté. Et donc la Force de la Parole divine ne pourra pas se manifester en eux, parce qu'eux-mêmes se rebellent contre chaque effet de salut et ne se laissent pas saisir par l'Amour divin. Et Dieu n'exerce pas la moindre contrainte sur la libre volonté de l'homme. Celui-ci est entièrement libre de ce qu’il fait, pense et dit ; mais celui qui se confie à Lui avec dévotion reconnaîtra inévitablement la Voix de Dieu et il Lui demandera la Force et la Grâce de faire ce qui est juste, et de reconnaître la Vérité. La volonté de rester dans la Vérité et de servir Dieu rend l'homme capable de pouvoir examiner libre de jugement. Mais il doit y avoir cette volonté, autrement un examen avec un juste résultat est impossible. Ce que Dieu donne aux hommes, pourra aussi être reconnu comme Vérité, dès que l'homme demande à Dieu la lumière de l'esprit. Mais l'intelligence ne suffit pas pour examiner ce qui peut être saisi seulement avec l'esprit, ce que l'Esprit de Dieu transmet à l'esprit de l'homme. Celui qui examine donc sans s'être uni avec Dieu, aura des difficultés à distinguer la Vérité du mensonge, et donc son jugement ne sera pas déterminant.

Amen