Source: https://www.bertha-dudde.org/fr/proclamation/1844

1844 La Vérité des chapitres qui semblent insaisissables

1941/03/10: livre 28

L'homme qui cherche la Vérité se laisse certes instruire, mais d'abord il doit soumettre tout à un examen précis avant d'accepter ce qui lui est transmis. Et cela est son bon droit, parce qu’il lui a été donné l'entendement pour qu’il l’emploie et se décide seulement maintenant pour ce qu’il considère comme acceptable. Mais ce qu’il soumet à un examen doit procéder d’une Source qui semble lui garantir la Vérité, c'est-à-dire que sa volonté d'accueillir la Vérité doit le faire puiser vraiment à cette Source, donc pour être instruit selon la Vérité il doit choisir des enseignants dont il suppose qu’ils ont le savoir, sinon on ne peut pas parler d'un désir pour la Vérité. Car un homme ne cherchera jamais l'information là où il suspecte l'ignorance ou la non-vérité. Et ainsi l'homme qui veut se faire instruire spirituellement, doit d’abord être convaincu que les Forces enseignantes sont sages et aussi véridiques. Il ne doit pas pouvoir être mis en doute que celles-ci sont dans le savoir et qu'elles veulent transmettre seulement la très pure Vérité, alors ce qui est offert pourra être examiné à fond et pourra maintenant être accepté comme patrimoine spirituel. Et l'homme reconnaîtra ensuite qu’il est précisément dans la Vérité. Donc une tromperie consciente ou inconsciente est exclue, et tout doute du cœur doit disparaître même là où ce qui est offert ne peut pas être soumis à un examen, parce qu'à l'homme il ne peut pas lui être apporté de preuves, et lui-même ne peut pas s’en convaincre tant qu’il vit sur la Terre. Dans ce dernier cas il doit donc seulement accepter inconditionnellement tout ce qui est transmis à l'homme d'en haut, c'est-à-dire par les Forces sages. Parce que Dieu Lui-Même tient Sa Main protectrice sur un homme qui désire la pure Vérité, et Il ne permet pas que celui-ci marchent dans l'erreur tant qu’il cherche la Vérité à travers Dieu, même s’il peut sembler au prochain comme si cela était l'Œuvre de forces auxquelles il manque le savoir. Dieu ne laisse pas arriver sur la Terre des messages d’une manière arbitraire, et qui ne correspondraient pas à Sa Volonté. Il ne permet même pas aux forces ignorantes d'accéder à un homme dont la volonté est dans la Vérité, et donc l'homme peut accepter avec une totale certitude les chapitres qui lui semblent insaisissables sans devoir craindre qu'il se soit insinuer ne serait-ce que la moindre erreur. Car où devrait-on pouvoir trouver la perfection si, à ces Forces qui agissent sur ordre de Dieu, il était nié l'amour pour la Vérité et le savoir, alors qu’aux forces ignorantes il n’en serait pas nié l'accès ? Alors même à des écrits il ne pourrait être porté aucune foi. Et donc ne doutez pas, lorsque l'Esprit de Dieu Se manifeste car il vous donne l'explication d’une manière entièrement compréhensible de sorte que vous puissiez l’accepter bien que cela ne puisse pas vous être démontré. L'homme peut se tromper, mais Dieu ne se trompe jamais, et donc ce ne peut jamais être la non-vérité qui est transmise aux hommes lorsqu’ils invoquent Dieu et Sa Force.

Amen