Source: https://www.bertha-dudde.org/fr/proclamation/1836

1836 Ouvriers dans la Vigne du Seigneur

1941/03/02: livre 28

Celui qui s’impose la tâche de prêcher l’Évangile au prochain, qui exploite chaque occasion pour travailler pour le Royaume de Dieu, qui a toujours seulement devant yeux la grande misère vers laquelle les âmes de ceux qui n'ont pas trouvé Dieu dans la vie terrestre vont à la rencontre dans l’au-delà, et qui donc voudrait aider les hommes pour autant que cela soit dans ses possibilités, accomplit la plus grande Œuvre d'amour pour le prochain et un jour il recevra une grande récompense dans l'Éternité. Le but de toute Création est la libération du spirituel, et si l'homme contribue à cette libération, il s'acquitte de la tâche la plus grande et la plus importante de sa vie terrestre. Si à travers la bouche d'un homme la Volonté divine est transmise à l'humanité, il est possible d’éduquer les hommes d’une manière qui reste dans le cadre du naturel, et d’innombrables âmes peuvent participer à cette instruction, soit en offrant comme aussi en recevant. En offrant on exerce avec cela l'amour, et en recevant on se prépare pour une activité d'amour, parce que le recevant deviendra offrant lorsqu’il aura reconnu la valeur du Don, et il voudra donner partout où il peut, parce qu'à cela il est poussé de nouveau par l'amour. Et ainsi tout le spirituel participe à l'Œuvre de Libération, et cela est vraiment le plus bel acte d'amour, être actif pour les âmes des hommes. Cela est un champ qui doit être constamment cultivé, mais en premier lieu la mauvaise herbe doit être éloignée et la bonne semence doit être semée, pour qu'un jour un fruit mûr puisse être ramassé. L’homme ne doit jamais laisser un champ inculte, il ne doit jamais passer sans s’arrêter devant un homme qui est dans la misère spirituelle, parce que son âme supplie pour de l'aide, et il remercie mille fois celui qui lui concède cette aide. Tant que l'homme demeure sur la Terre, la misère d'une âme qui lutte ne peut pas lui être visible, ni le bonheur d'une âme rachetée, mais lorsqu’il sera entré dans le Royaume de l'au-delà, il reconnaîtra combien un homme peut contribuer pour diminuer la misère spirituelle sur la Terre et conduire les âmes à la Béatitude dans l'au-delà. Et donc le temps sur la Terre doit être utilisé pour le travail sur les âmes ; on doit travailler sans interruption pour le Royaume spirituel ; on doit se battre pour le Nom de Jésus et Sa Doctrine, et on doit se donner du mal pour suspendre l'état d'obscurité de l'humanité. Il n'est absolument pas nécessaire d’être des domestiques de Dieu reconnus devant le monde pour annoncer l'Évangile. Chaque homme peut faire cela s'il a seulement la volonté de servir Dieu et de guider à Lui des âmes, parce que cette volonté le rendra capable d'enseigner toujours ce qui sert à l'âme pour son salut. Dieu donnera à l'homme qui veut être actif d’une manière salvatrice, la juste connaissance, Il lui mettra les mots justes dans la bouche, Il guidera à lui les âmes qui ont besoin de son aide, et il lui donnera la Force d'être actif pour Lui, parce que celui qui s'offre pour ce service sera accueilli comme ouvrier dans la Vigne du Seigneur, et il lui sera toujours assigné un travail correspondant à ce dont il est capable de faire, parce que le Seigneur a besoin de beaucoup de moissonneurs, lorsque la récolte devient mûre, et Il accepte tous ceux qui s’offrent pour Son service.

Amen