Source: https://www.bertha-dudde.org/fr/proclamation/1828

1828 L'Ordre divin – le péché

1941/02/24: livre 27

Vivre dans l'Ordre divin signifie s'adapter sans résistance aux Lois que Dieu a données pour toutes les Œuvres de Création. On doit pour ainsi dire respecter la Voix intérieure et faire ce qu'elle commande à l'homme, alors l'homme se trouvera aussi dans l'Ordre divin, c'est-à-dire qu’il s’occupera de la Volonté divine et l'exécutera. Et ensuite il prendra aussi le chemin du développement vers le Haut. Chaque Œuvre de Création, sauf l'homme, se trouve dans l'Ordre divin, vu que sa volonté est liée, c'est-à-dire qu’elle doit faire tout ce que veut la Volonté divine et donc elle coïncide avec les Lois que Dieu a données pour l'Éternité. Seul l'homme est en mesure de s’opposer à ces Lois, c'est-à-dire de les enfreindre parce que sa volonté est libre et celle-ci peut même être employée d’une manière qui est en contradiction avec la Volonté divine, l'Ordre divin. Mais agir de la sorte contre l'Ordre divin a un effet nuisible pour son âme, et met en danger le parcours de développement vers le Haut, et même souvent cela entraine l’homme à s’en écarter. Dieu dans Sa Volonté a arrangé tout d’une manière que rien ne puisse être changé arbitrairement par les hommes sans entrainer des dommages. Une vie conforme à l'Ordre divin est l'unique garantie pour que l'homme parcoure d’une manière juste son chemin vers le Haut. Si maintenant il se laisse guider par la voix du cœur, il n’enfreindra jamais l'Ordre divin, parce que celle-ci est le guide silencieux et réprobateur de sa vie, Dieu s'annonce là où l'homme menace de dévier de l'Ordre voulu par Lui. Maintenant l'homme ne doit en rien croire que Dieu changera Sa Loi si à l'homme elle semble inexécutable, mais il doit se donner du mal pour dépasser les obstacles qu’il rencontre s'il veut vivre dans l'Ordre divin. Pour cela il doit demander la Force nécessaire, vu que vraiment dans le dépassement des résistances se trouve la garantie de la remontée vers le Haut. Alors, malgré les difficultés, il restera dans l'Ordre divin, donc il vivra selon la Volonté divine. Se rebeller ouvertement contre celle-ci c’est se battre contre l'Ordre divin et c’est donc un péché. Et l'homme a très bien la faculté de jugement sur ce qui maintenant peut être catalogué comme péché, pour autant qu’il utilise la mesure qui lui permette d’évaluer dans quelle mesure toutes ses actions, ses pensées et ses paroles s’opposent à l'Ordre divin. Ce qui donc est une injustice devant Dieu est péché. Lorsque la Volonté divine est dépassée c'est-à-dire que sa volonté devient active d’une manière qui va contre la Volonté divine, alors l'homme déroge à l'Ordre divin et pêche. Vivre dans l'Ordre divin signifie arriver en haut, tandis qu'enfreindre celui-ci signifie inévitablement un pas vers l'abîme, parce que le dommage éloigne l'homme de Dieu, donc le guide de nouveau vers celui auquel il a déjà échappé à travers la vie dans l'Ordre divin dans l’état où sa volonté était liée. Le stade de la libre volonté est donc un danger pour l'être, parce qu’il n'est plus forcé de vivre dans l'Ordre divin, et parce qu'il peut abuser de la liberté de sa volonté et vivre contrairement à l'Ordre divin, chose qui lui procure de toute façon une rétrogradation dans son développement vers le Haut. Mais la volonté pour Dieu protège l'être de toute action qui va contre Sa Volonté, et donc l'homme ne doit pas craindre d’être poussé à aller contre l'Ordre divin s’il désire Dieu.

Amen