Source: https://www.bertha-dudde.org/fr/proclamation/1818

1818 La foi dans les choses surnaturelles - la Promesse divine

1941/02/18: livre 27

La foi dans l'Amour dans l’Omnipotence et dans la Sagesse de Dieu est absolument nécessaire pour pouvoir expliquer quelque chose qui est hors du naturel. Tout ce qui apparaît d’une manière surnaturelle est mis en doute, c'est-à-dire que le surnaturel est nié et on cherche à présenter comme quelque chose de naturel ce qui se trouve indubitablement en dehors du savoir humain. Seulement l'homme profondément croyant accepte la possibilité que cela pourrait être dû à l’Action divine, parce que l'Amour, l'Omnipotence et la Sagesse de Dieu sont pour lui une explication et une preuve suffisantes. Et même si l'homme se trouve apparemment dans la foi, celle-ci n'est pas de toute façon assez profonde tant qu’elle ne considère pas qu’il soit possible qu’une Action de Dieu soit visible par les hommes. Ceux-ci séparent encore trop la vie terrestre de l'expérience spirituelle, ils sont encore trop solidement liés à la Terre pour avoir la compréhension pour une Action spirituelle. Ils invoquent certes Dieu, mais lorsqu’Il veut Se faire reconnaître des hommes, ils fuient. Expérimenter Dieu est possible seulement lorsqu’Il est reconnu sans doute. Mais Le reconnaitre sans doute signifie retenir comme possible même l'insaisissable, lorsque Dieu le veut. Mais l'homme lui-même ne doit pas vouloir déterminer la Volonté divine. Comment l'homme pourrait-il s’imaginer l'Amour de Dieu s'Il ne pouvait pas se manifester dans la plus grande misère ? S'il voulait laisser Ses créatures sans Aide quand elles ne peuvent pas s'aider elles-mêmes, s’Il ne pouvait pas envoyer Consolation et Force aux hommes qui luttent, pour les préserver de l’épuisement ? Et combien petit serait Son Amour, s'Il ne voulait pas employer tous les moyens possibles pour reconduire les fils terrestres de nouveau au Père ! Et Son Omnipotence et Sa Sagesse choisira vraiment le juste moyen pour vouloir et pouvoir gratifier les fils terrestres de sorte qu’ils puissent en tirer une Bénédiction pour leurs âmes ! Donc tout ce qui provient de Dieu est surnaturel. Si l'homme reconnaît Dieu, il ne doit alors pas nier les choses surnaturelles, il peut seulement craindre de tomber victime des forces surnaturelles mauvaises. Mais ce que celles-ci offrent aux hommes ne témoigne pas vraiment de Dieu. Et si un homme s’efforce de s'acquitter de la Volonté divine, il n'invoque alors pas les forces du monde inférieur. Celles-ci opprimeront durement un homme qui craint Dieu, mais sa volonté tournée vers Dieu lui transmettra aussi la Force de Dieu, parce que cette volonté tournée vers Dieu est démontrée au travers de sa prière et avec celle-ci il demande la Force à Dieu. «La foi déplace les montagnes....», ainsi parle le Seigneur, mais qui croit Ses Promesses ? Dieu est Amour, et celui qui vit dans l'amour reste en Dieu et Dieu en lui. Si maintenant vous avez foi en ces Mots, comment pouvez-vous alors vous étonner que Dieu Lui-Même parle à travers un homme ? «Je veux vous envoyer Mon Esprit, qui vous guidera dans toute la Vérité....» Et lorsque Dieu vous l'envoie, vous ne croyez alors pas. Mais sans foi il ne peut pas vous être offert le Pain du Ciel, parce que vous ne le reconnaissez pas comme tel, car dans cela vous voulez voir une Œuvre humaine. Et ainsi la Consolation et la Force ne peuvent pas arriver, vous allez les mains vides et vous aurez durement à combattre dans la misère du temps qui arrive. Et à nouveau votre propre volonté est un obstacle, parce qu'elle érige des barrières que Dieu Lui-Même voulaient abattre pour être plus prêt de vous en Esprit. Et vous ne bouclez pas la liaison vivante avec Lui, parce qu'autrement vous devriez reconnaître Sa Voix lorsqu’Il vous parle. Toutes Ses Paroles devraient vous faire conquérir la vie lorsque vous les exécutez, pour que les Promesses s'accomplissent sur vous aussi.

Amen