Source: https://www.bertha-dudde.org/fr/proclamation/1813

1813 L'invocation tournée vers Dieu est la garantie pour la Vérité

1941/02/16: livre 27

À l'homme il peut sembler relativement difficile de reconnaître ce qui est juste, tant qu’il veut arriver à la connaissance de la Vérité seulement avec l'entendement. Quoique l'homme fasse, s’il veut que cela puisse conduire à un juste succès, alors Dieu ne doit jamais être exclu. Car, l'homme ne peut pas être dans une pensée juste s'il n'invoque pas Dieu, en tant que la Vérité Même, pour Sa Protection et pour Sa Grâce. Parce que même s’il ne se donne pas consciemment aux forces malignes, celles-ci feront de toute façon toujours valoir leur influence et elles peuvent le faire tant que la Volonté de Dieu et le désir pour la Vérité ne leur sont pas opposés. Donc l'homme qui croit pouvoir résoudre d’importants problèmes spirituels sans Dieu, sera toujours sous l'influence des forces malignes, parce que leur but est de chasser du monde la Vérité en voulant confondre tout avec le mensonge et l'erreur pour barrer la voie vers Dieu. La lutte du mal contre le Bien est immense, et la lutte peut mener à la victoire seulement si Dieu Lui-Même est invoqué pour Son Assistance. Donc, l'homme qui cherche vraiment, ne sera jamais satisfait avec le résultat de la recherche de son entendement, parce que son âme sent qu'elle n'a pas encore trouvé la chose juste, et elle cherche à lui rendre compréhensible son état imparfait, parce que Dieu ne laisse pas sans Aide un homme qui cherche sérieusement. Il cherchera toujours de nouveau à porter près de lui la Vérité, seulement l'Amour de Dieu doit être reconnu. L'homme doit être disposé à soumettre à un examen même ce qui ne correspond pas jusqu'à présent au parcours de ses pensées. Sa volonté ne doit pas être si forte au point de n’être accessible à aucun enseignement et croire tout savoir. Et une pensée issue de l’entendement n'est jamais une garantie pour la pure Vérité ; mais si cette pensée est confiée à Dieu, si l'homme avant de résoudre des questions spirituelles établit consciemment la liaison avec Dieu, il peut accepter avec une très pleine conviction les connaissances maintenant conquises comme Vérité, parce que Dieu en tant que l'éternelle Vérité le protège contre l'acceptation de l'erreur. La connaissance lui sera facile, il lui deviendra compréhensible ce qui d'abord lui semblait incompréhensible, et même chaque doute sera repoussé du cœur. Maintenant il sera convaincu qu’«il sait» et ne doit plus craindre ce qu'il suppose seulement. Et cette sécurité intérieure d’être dans la Vérité fait aussi de sorte qu’il s'emploie avec conviction pour ce que maintenant il reconnaît comme Vérité. Il se donne complètement à Dieu, c'est-à-dire qu’il Lui présente tout ce qui semble digne de savoir à l'homme, et il Lui en demande humblement l'éclaircissement, c’est l'unique garantie pour la pure Vérité, et par d’autres voies il n’atteindra jamais le même résultat spirituel, parce que seulement Dieu peut répandre la pure Vérité, et Il le fait pour ceux qui se confient croyants à Lui et qui Le prient pour obtenir l'Éclaircissement.

Amen