Source: https://www.bertha-dudde.org/fr/proclamation/1760

1760 Talent – autodépassement

1941/01/01: livre 27

Le talent de l'homme est aussi un certain danger pour lui, parce qu'il lui sacrifie sa vie intérieure. La certitude de se trouver sur une marche supérieure peut avoir souvent un effet délétère, parce que l'homme est arrogant et il se croit supérieur dans le savoir et dans la force de jugement comparativement au prochain. L'arrogance est un obstacle pour reconnaître la Vérité. Seulement là où l'humilité orne le cœur de l'homme, la Vérité trouve l'entrée, parce qu'à celui-ci afflue la Grâce divine. Là où par contre l'opinion a été formée pour reconnaître la Vérité en faisant jouer un rôle significatif aux capacités terrestres, là on trouve une certaine auto-arrogance et donc aussi un manque de force cognitive. Les efforts antireligieux promeuvent un renoncement à toute foi dans ce qui est devenu un bien général des hommes à travers les transmissions traditionnelles. Donc il est accepté sans scrupules même ce qui est d'Origine divine, l'Enseignement d'un Dieu d'Amour, Omnipotent et Sage. Et l'actuelle prédisposition d'esprit de l'homme est justifiée rationnellement d’une manière très convaincante, mais toujours sur la base de l'opinion erronée que la vie serait terminée avec la mort corporelle. Et donc l'édifice ainsi construit manque de fondations et donc il ne résistera pas aux attaques basées sur des preuves de la part d'un homme profondément croyant, mais cette démonstration sera repoussée avec beaucoup d'obstination, pour ne pas exposer au danger d'écroulement ce qu’il a édifié en propre. Si l'entendement humain hautement développé ne s’abaisse pas dans l'humilité vers l'insondable Divinité, il engendrera seulement des opinions erronées et celles-ci renforceront son auto-arrogance, et cela aura pour conséquence un déplorable état de l'âme. Un tel homme peut arriver à la connaissance de sa faiblesse et de sa petitesse seulement au travers de la souffrance. Il doit lui être montré que l'acuité de son esprit et de sa capacité de jugement est imparfaite, et que ceux-ci ne sont pas des moyens contraires pour suspendre son impuissance, lorsque Dieu Lui-Même se manifeste au travers des puissances de la nature. Alors chaque homme devient petit, peu importe son talent et quel savoir d'entendement propre il appelle sien. Dans une situation de misère terrestre qui lui montre son impuissance, seul est d'importance le rapport intime, la prédisposition envers Dieu, et cela détermine sa vie terrestre ultérieure et même spirituelle. Toutes les autres qualités des hommes qui sont évaluées seulement d’un point de vue purement terrestre, n’acquièrent aucune valeur, et chaque opinion conçue auparavant oscillera, parce qu'elle ne résistera pas à la vue de la catastrophe qui dépasse toute faculté humaine imaginable et que Dieu envoie pour donner encore à ces hommes une possibilité de bien penser, pour arriver à la foi en Lui.

Amen