Source: https://www.bertha-dudde.org/fr/proclamation/1755

1755 La lutte du mal contre le bien - inutilité de la possession

1940/12/29: livre 27

Vous devez être reconnaissant envers le Seigneur pour tout, parce que tout montre seulement Son Amour. Ce que chaque jour pourra vous apporter est décidé par Dieu et toujours seulement pour votre bien, même lorsque cela vous semble incompréhensible. Parce que l'Esprit de l'Éternité guide et mène tout et Sa Conduite est vraiment sage et affectueuse au-dessus de tout. Et rien n’est sans sens ni but. Donc, confiez vous à la Conduite divine, et cherchez toujours seulement à reconnaître L’Action du divin Amour dans chaque situation de misère terrestre et chaque jour sera pour vous une Bénédiction. Tant que l'homme s'oppose à l'influence spirituelle bonne, son être est inconstant et opprimé, il murmure et est insatisfait ou bien même indifférent, plein de légèreté, avide de jouir et intéressé par les joies terrestres. Parce qu'il ne fait rien pour les combattre, il laisse sa volonté au pouvoir des forces spirituelles ignobles qui maintenant se mettent en quatre pour le tenir à distance de l'influence de la Force bonne. Et donc il est très difficile d’apporter près de tels hommes le savoir spirituel. Ceux qui maintenant le refusent, le doivent à la volonté de ces êtres mauvais qui dominent totalement l'homme, et ainsi le mal dans l'homme combat contre le Bien qui veut les aider. Et cette lutte du spirituel se fait remarquer par une grande insatisfaction intérieure. L'homme se rend bien compte que l’état dans lequel il se trouve n'est pas un état parfait, et malgré cela sa volonté est trop faible pour le suspendre tant qu’il se laisse aller au pouvoir opposé. Et la lutte durera tant qu’il n'aura pas laissé entièrement l’un ou l'autre pouvoir. Se confier aux bonnes Forces spirituelles, lui procure vite la paix intérieure, et la conséquence sera une tendance consciente à Dieu. S’il se donne totalement aux forces malignes cela lui procurera aussi une vie agréable, mais seulement dans le sens terrestre, parce que ce pouvoir mauvais s'acquitte maintenant de tous les désirs de l'homme pour le tenir loin des pensées spirituelles, l'adversaire fait en sorte que ses avidités terrestres soient satisfaites et avec cela le lie à lui avec des lacets solides. La lutte pour de telles âmes est extrêmement difficile et peut réussir seulement lorsque les êtres bons réussissent à réveiller en eux une aversion contre ce qu’ils convoitaient, et donc l'homme commence à réfléchir sur la valeur ou l'inutilité de ce qu’il possède. Alors il existe à nouveau une possibilité d'agir sur lui, et la lutte du spirituel pur contre l’impur recommence. Ainsi l'homme apprend à reconnaître l'inutilité de la possession seulement lorsqu’il voit combien rapidement celle-ci peut disparaître. Donc Dieu Lui-Même intervient souvent, lorsqu’à l'adversaire sa tromperie réussit et qu’il a arrangé entièrement matériellement les sens de l'homme. Alors Dieu oppose Sa Volonté et laisse aller à la destruction ce qui tient captif le cœur de l'homme. Il enlève aux hommes la possession de diverses manières, tandis qu'Il amène les puissances de la nature à obéir à Sa Volonté, ou bien Il laisse même agir Satan qui pousse les hommes à la destruction des Œuvres de la Création, pour qu'il y ait de toute façon encore une Bénédiction pour l'homme, pour autant que celui-ci considère maintenant la souffrance qui l'a frappé comme une Disposition divine et se soumette humblement et donc commence à reconnaître maintenant l'inutilité de la possession terrestre.

Amen