Source: https://www.bertha-dudde.org/fr/proclamation/1739

1739 La Transfiguration de Jésus – «Moi et le Père sommes Un»

1940/12/15: livre 27

La réponse juste au problème de la transfiguration de Jésus après Sa mort sur la Croix est rendue compréhensible avec les Mots de Jésus «le Père et Moi sommes Un.» Dieu Lui-Même S’est donné en Sacrifice à travers un Homme qui a dépassé tout l’humain par Amour pour Dieu et qui donc a formé Son Âme de sorte que Dieu a pu prendre Demeure en Lui dans toute Sa Plénitude. Sa Forme extérieure, Son Corps, obéissait totalement à la Volonté de l'Âme et était seulement tournée vers le Divin ; donc chaque substance spirituelle était tournée vers Dieu, elle n'avait plus besoin du parcours de développement terrestre et avec cela, après la mort corporelle, il pouvait entrer dans le Royaume spirituel dans toute Sa Perfection. Tout le spirituel parfait s'unit avec la Force d’Ur et par cette fusion intime il devient Un avec Elle (la Force d’Ur). Le parcours de développement du spirituel déchu de Dieu dure des temps infinis et même dans l'au-delà il mènera vers le Haut au travers d’innombrables marches, mais la forme extérieure, le spirituel encore immature, restera toujours en arrière et ne libérera l'âme qu'après que l’être spirituel aura cherché l'unification avec des êtres de même maturité dans l'au-delà. L'enveloppe extérieure se dissout et les substances spirituelles individuelles entrent de nouveau en contact avec des substances spirituelles semblables, pour continuer leur parcours de développement. Le Corps de Jésus cependant dans sa pureté et par ses actions d'amour était déjà arrivé à la Perfection spirituelle, et les incommensurables souffrances sur la Croix étaient le dernier processus de purification pour le spirituel devenu forme, de sorte qu’il pouvait s'unir parfaitement avec l'Âme totalement sans scories, donc il n'était plus obligé de rester sur la Terre, et maintenant l'Esprit de Dieu, l'Âme et le Corps se sont unis, donc sont devenus Un.

L'Homme Jésus était le Médiateur entre Dieu et les hommes, mais maintenant Dieu et Jésus Christ sont Un, ce ne sont pas deux Entités l'une à coté de l'autre, mais Elles forment seulement une Entité qui accueille tout le Parfait en Elle. La Divinité de Jésus ne peut pas se comprendre autrement que dans le fait que l'éternelle Divinité Elle-même S’est uni seulement avec la Forme extérieure de l'Homme Jésus, c'est-à-dire qu’Elle a permis à Ses Substances spirituelles de se fondre avec la Force d’Ur, parce qu'avec le décès de Jésus Elles avaient déjà atteint le degré de la Perfection qui est la condition préalable pour l’intime unification avec Dieu. Le Corps de Jésus, à travers le mépris des joies terrestres et une sévère autodiscipline est devenu Victorieux de toute matière et il n'avait par conséquent besoin d'aucun parcours ultérieur de développement. Toutes les substances formées spirituellement en lui pouvaient s’unir à l'Âme et abandonner ensemble la vallée terrestre, pour entrer dans les Hauteurs de la Lumière. Donc l'Ambiance de cette Âme était la Lumière la plus rayonnante, par conséquent le Corps et l'Âme de Jésus pouvaient abandonner la Terre dans l'état transfiguré, parce qu'un Être qui est totalement fusionné avec Dieu doit maintenant recevoir de Lui Lumière et Force et rayonner celles-ci de la même manière que l'éternelle Divinité Elle-même, parce que maintenant il est Un avec Dieu, par conséquent Il allume la Lumière et la Force en toute Plénitude. Ce processus du rayonnement de la Lumière reste cachée aux hommes, mais l'infini Amour de Dieu pour les hommes a permis que se déroule visiblement la Transfiguration de Jésus pour leur donner un Signe de Sa Puissance et de Sa Magnificence, pour fortifier la foi de ceux qui devaient annoncer dans le monde Sa Puissance et Sa Magnificence, et pour donner aux hommes une preuve que Jésus avait vaincu la mort, qu’il n'existe plus aucune mort pour les hommes qui Le suivent, qui s’efforcent de parcourir le même chemin sur la Terre. La Transfiguration de Jésus a été une question très discutée par l'humanité, et elle a été presque toujours refusée comme une fable, parce qu'aux hommes il manque toute compréhension spirituelle pour le but final de chaque être, pour l’unification définitive avec Dieu, pour devenir Un avec Lui. Jésus cependant a dit : «Le Père et Moi Sommes Un....» Parce qu’en Lui l'unification avait déjà eu lieu, Son Âme était formée de sorte qu’Il pouvait accueillir Dieu en Lui et donc être déjà Recevant de la Lumière et de la Force de Dieu, donc Il pouvait enseigner à tous la Sagesse et pouvait agir au travers de la Force divine. Il était parfait, comme est parfait Son Père dans le Ciel, et Il pouvait créer et former comme Lui. Son Être Était Amour, Ses Paroles étaient Amour, et ainsi Il pouvait agir grâce à Son grand Amour pour les hommes. Parce que tout ce qui est et arrive est produit seulement par l'Amour. Son Parcours terrestre était une suite infinie d'Actions et de Miracles sans faste ni splendeur, qui cependant se sont terminés dans la Lumière rayonnante en se transfigurant devant les yeux des Siens et en montant au Ciel vers sa Gloire éternelle.

Amen